Informations sur la maladie

La maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative du tissu cérébral qui entraîne la perte progressive et irréversible des fonctions mentales et notamment de la mémoire. Elle fut initialement décrite par le médecin allemand Aloïs Alzheimer (1864-1915). Principale cause de démence chez les personnes âgées, elle touche environ 26 millions de personnes dans le monde et vraisemblablement quatre fois plus d’ici 2050. Généralement diagnostiquée à partir de l’âge de 65 ans, les premiers signes de la maladie d’Alzheimer sont souvent confondus avec les aspects normaux de la sénescence ou d’autres pathologies neurologiques comme la démence vasculaire ce qui fit qu’elle fut sous-diagnostiquée jusque dans les années 1960.

Elle est aujourd’hui reconnue comme l’une des maladies les plus coûteuses aux économies des pays développés.

Les premiers symptômes consistent en des pertes de souvenir (amnésie) qui se manifestent initialement par des distractions mineures qui s’accentuent avec la progression de la maladie, tandis que les souvenirs plus anciens sont relativement préservés. L’atteinte neurologique s’étend par la suite aux cortex associatifs frontaux et temporo-pariétaux, se traduisant par des troubles cognitifs plus sévères (confusions, troubles de l’humeur et des émotions, des fonctions exécutives et du langage) allant jusqu’à la perte des fonctions autonomes.

La vitesse et l’évolution de la maladie sont variables d’un individu à l’autre rendant difficile tout pronostic précis.

Les changements psychologiques induits par la maladie influent sur les qualités humaines essentielles et pour cette raison la maladie d’Alzheimer est quelquefois décrite comme une maladie où les victimes subissent la perte de qualités qui forment l’essence de l’existence humaine.

Son diagnostic nécessite une exploration globale des fonctions cognitives par la réalisation d’un bilan neuropsychologique ou bilan mémoire :

  • Un bilan radiologique – scanner cérébral
  • Une recherche biologique de biomarqueur (protéine tau ou dépôts amyloïde dans le LCR)

Une démence débutante ou avérée n’est une maladie d’Alzheimer que dans environ la moitié des cas.

  • Importance du diagnostic précoce : permettant la mise en place d’un traitement qui sera d’autant plus efficace qu’il sera instauré avant que les troubles ne soient trop importants.
  • Donne lieu à une ALD
  • Des recherches intensives sont en cours quant aux modalités de diagnostic, recherche des causes et de nouveaux traitements…